Lâchez-nous avec l’égalité homme-femme au Conseil des Ministres

September 20, 2012

Québec Solidaire devra apprendre à être plus pertinent s’ils veulent progresser dans l’électorat québécois.  Après les frasques d’Amir Khadir avec ses pensées socialistes/communistes, on va avoir droit à un nouveau chapitre sur le féminisme radical avec la venue de Françoise David.

Hier, lors de la nomination du conseil des ministres, Mme David déplore que les femmes n’en composent que le tiers.  Les libéraux avaient été capables d’instaurer la parité entre les femmes et les hommes au Conseil des ministres.  Pourtant, on ne peut pas dire que ça donner le meilleur gouvernement de l’histoire…

On parle beaucoup de la symbolique, mais un symbole demeure juste un symbole.  Les libéraux n’ont pas fait augmenter la participation des femmes en politique et la première femme première ministre n’a pas nommer plus de femme au Conseil des ministres, elle a même fait le contraire.

Ce genre de critique plait aux féministes radicaux de Québec Solidaire, mais est complètement sans effet dans la population en général.  On critique pour critiquer sans être constructif ce qui amène à un certain cynisme de la population.  Justement le genre de problématique que Québec Solidaire veut combattre…

Comments Off

Un mouvement extrémiste

September 19, 2012

Je trouve toujours étrange que les extrémistes de la CLASSE soient offusqués quand on leur mentionne que leur philosophie se rapproche de l’anarcho-communiste.

Voici ce que disait Marc-André Cyr aux manifestants le 22 Août 2012 : « On a dit de nous que nous étions des anarchistes, que nous étions des communistes, que nous étions des socialistes, que nous étions révolté, que nous étions des révolutionnaires.  Et bien pour une fois, ils ont raison! »

La foule de carré rouge applaudi et semble contente de ses paroles.  Donc, ils sont bien hypocrites de se plaindre de tel propos quand dans leurs manifestions, ils en sont fiers de ces titres.

Lors des dernières élections, nous avons constaté deux choses.  Premièrement, ils ne représentent pas une majorité de Québécois.  Si on réunit les votes de Québec Solidaire et Option Nationale, on arrive à 7,92% des votes.  Clairement, ils sont minoritaires.  Deuxièmement, on peut voir comment un petit groupe peut créer le chaos dans une société.  Le gouvernement doit prendre des mesures pour éviter ce genre de manœuvre.  Le respect des autres est une valeur qui semble se perdre dans notre société.

Comments Off

Le congrès d’Équipe Autonomiste

September 17, 2012

Je me suis présenté à Québec sans trop d’illusion pour le congrès de formation du nouveau parti politique Équipe Autonomiste.  Je savais que le nouveau parti était relativement récent et qu’il y avait beaucoup de travail à faire.

Ce que je retiens le plus des personnes présentent à ce congrès, c’est qu’ils sont en mode solution.  Il voit un Québec qui a des problèmes.  Ils reconnaissent que les solutions étatistes et populistes ont leurs limites.  Ils recherchent une nouvelle façon de régler les problèmes sans l’aide de l’état.

Il y a un désir de faire de politique de façon positive avec comme valeur la liberté et responsabilité individuel.  Ce n’est pas un parti libertarien, mais plus libéral classique.  Aucun lien avec le Parti Libéral qui n’a de libéral que son nom.

Je souhaite le succès de cette jeune formation politique.  Le Québec a besoin d’idée qui ne requiert pas systématiquement l’intervention du gouvernement.

Comments Off

Il faut rapprocher les responsables des citoyens

September 14, 2012

La responsabilité du gouvernement du Québec est trop grande.  Ce qui a pour effet de le rendre moins humain.  On oublie que les municipalités sont les plus proches des citoyens.  Ce sont eux qui sont bien souvent le mieux placé pour connaître les besoins des citoyens.

Je crois qu’une décentralisation des pouvoirs vers les municipalités serait bénéfique.  Si elles sont capables de nommer un chef de police ou de pompier, je ne vois pas pourquoi elles ne seraient pas aussi en mesure de faire de même pour un directeur d’école ou directeur d’un hôpital.

Les citoyens auraient un accès plus facilement au responsable de leur établissement.  Ils auraient aussi un meilleur contrôle, car il voterait au municipal les personnes qui feront les nominations.  Ça ne viendrait plus de Québec ou d’un obscur organisme.

Il est certain que si on donne plus de responsabilités aux villes, il faut aussi les laisser le pouvoir de taxation pour répondre aux besoins de leur population.  Peut-être que certaines communautés décideront d’augmenter les impôts dans le but d’attirer des médecins de famille en région ou d’autres de régler un problème aux urgences.  Chaque communauté à ses besoins spécifiques qu’un énorme gouvernement ne peut pas tout régler.  La flexibilité d’un gouvernement est la clé pour un service efficace et approprié.

Comments Off

Des réformes à deux vitesses

September 10, 2012

Ici au Québec, on propose plein de solution pour améliorer le système Québécois.  Ce qui me fascine de plus en plus, c’est le manque d’idée pour réformer le Canada.  Pour une certaine droite, c’est le Québec qui est le problème, mais le Canada est bien correct comme il est.

On parle de réformer le système électoral québécois, mais rien sur celui du Canada qui est pourtant le même!  On peut reprendre le même exemple sur la santé, la culture, l’environnement, la finance, etc… Aucune réforme majeure n’est proposée pour les systèmes fédéraux.  La gauche québécoise qui est très souverainiste ne se préoccupe pas de cette question.  C’est normal, leur plan est de faire un pays et de repartir à neuf.  C’est un plan discutable, mais ils ont un plan au moins!

Les partis fédéraux semblent se plaire dans notre système électoral canadien.  Pourquoi voudrait-il remettre en cause un système qui leur permet d’intervenir dans nos vies?

Comments Off

Un homme libre sur le plateau is Stephen Fry proof thanks to caching by WP Super Cache