La chicane du Plateau

December 10, 2010

Il y a une petite chicane entre la SDC (Sociétés de développement commercial)  et l’administration du Plateau au sujet du stationnement.  Si j’étais un idéologue simpliste, c’est certain que j’appuierais la SDC, mais c’est pas le cas.

L’objectif de Projet Montreal d’augmenter les tarifs des parcomètres à 3$ de l’heure et d’augmenter leur application jusqu’à 1 heure du matin pour certaines zones est parfaitement logique.  C’est le concept d’utilisateur-payeur.  Je n’ai  aucune objection à ce que PM fasse payer le plein prix aux automobilistes.

Il est impossible d’augmenter le stationnement sur le Plateau, il manque d’espace.  Les places de stationnement sont difficiles à trouver et les automibilistes fuient déjà le Plateau.  Comme j’expliquais à un commerçant sur la rue St-Laurent, la croissance de son commerce passe par l’amélioration du transport en commun.  Le fait d’augmenter le prix des parcomètres ne changera le fait qu’ils seront fort probablement tous utilisés même à 3$ de l’heure.

C’est un bon début pour obtenir la pleine valeur du stationnement sur le Plateau.  La rareté du stationnement est une richesse qu’on se doit d’exploiter.  Une compagnie privé l’aurait fait depuis longtemps.  En fait, l’admistration doit continuer à soutirer le maximum des stationnements en s’assurant que les parcomètres sont utilisés.

Le seul hic, c’est qu’au lieu de baisser les taxes foncières, on propose de nouvelles dépensent avec un programme subventionnant l’insonorisation des salles de diffusion.  Bref, PM veut déterminer qui va vivre et qui va mourrir au lieu de laisser le marché le faire à sa place.

Comments are closed.

Un homme libre sur le plateau is Stephen Fry proof thanks to caching by WP Super Cache