Les subventions aux riches ne donnent rien

July 13, 2009

Les frais de scolarité au Québec sont les plus bas au Canada. L’argument derrière cette subvention aux riches, c’est de permettre une plus grande accessibilité aux cycles supérieurs. Pourtant, selon Statistique Canada, le Québec est toujours en dessous de la moyenne canadienne. C’est bien beau de dire que de 2003 à 2008, le nombre d’étudiant aux Québec à augmenter de 6.9%, mais quand la moyenne canadienne est de 13.9%, on fait dure.

L’intention de cette mesure est bonne, mais les résultats ne le sont pas. Les autres provinces ont des frais plus élevé, mais donne bien souvent des bourses beaucoup plus élevé aussi. Le système actuel est certes égalitaire, mais on nivelle vers le bas. Éliminer les frais de scolarité ne nous permettra pas de rattraper l’écart avec la moyenne canadienne, mais permettra aux riches d’éviter des frais qu’il serait amplement capable de payer.

Nos universités manquent de fond et cette subvention n’amène pas les résultats qu’on désire. Il va falloir en revenir avec le modèle québécois. Quand il y a un truc qui ne marche pas, on le change. Une augmentation des frais de scolarité avec une hausse des bourses permettra de mieux financer nos universités et de donner une chance à tout le monde de pouvoir suivre des cours universitaires. Cette solution ne réglera pas tout, mais mieux financer nos universités ne peut pas nuire…

Comments are closed.

Un homme libre sur le plateau is Stephen Fry proof thanks to caching by WP Super Cache