Loi sur l’équité salariale

March 25, 2009

C’est aujourd’hui que commence la commission parlementaire étudiant le nouveau projet de loi sur l’équité salarial. Parmi les 13 chanceux, il y a aura une très forte présence syndicale ( 5 ), des groupes de femmes ( 3 ), le patronat ( 4 ) et le mouvement Desjardins.

Ce qu’il faut comprendre, c’est que la loi a été conçue pour enrayer la discrimination systémique des femmes. C’est le genre de loi que tu ne peux pas être contre sinon tu es sexiste. Pourtant, la loi est carrément mauvaise et n’a pas attaqué la source du problème particulièrement dans les industries syndiqués. Comment est-ce possible qu’il y a de la discrimination lorsque les employés donnent de l’argent pour justement se faire représenter dans leur droit. Les syndicats ont signés des ententes avec le patronat contenant de telles clauses. Ils sont coupables comme quand un syndicat signe une clause orpheline.

Le projet de loi devrait punir sévèrement les syndicats qui signent des clauses de discrimination. C’est le devoir du syndicat de représenter tout le monde. Le syndicat a des responsabilités et s’ils échouent à représenter tous les employés, ils devraient être dissous tout simplement.

Pour les non-syndiqués, vous avez le choix. Vous négociez vos termes personnellement avec le risque d’être sous payer ou trop payer. Si vous êtes incapable de négocier correctement votre salaire, payez quelqu’un pour le faire à votre place. En d’autres mots, syndiquez-vous !

Dans tous les cas, le gouvernement ne devrait pas se mêler de la gestion des salaires. Ce n’est pas sont rôles et les mécanismes sont déjà en place pour équilibrer le marché. C’est le cas typique de loi fait à cause de groupes de pression. Donc, une mauvaise loi tout simplement.

Comments are closed.

Un homme libre sur le plateau is Stephen Fry proof thanks to caching by WP Super Cache