Les bonnes et mauvaises dettes

March 23, 2009

Les libéraux de Jean Charest n’arrête pas nous dire que le déficit est bon, car il y a un actif associé à la dette. On nous répète qu’une situation exceptionnelle mérite des mesures exceptionnelles. Est-ce qu’on peut dire qu’on gère bien même si on fait des déficits? Oui, mais pas tout le temps.

Le principe même de contracter une dette, c’est dans le but d’en faire plus. On va s’endetter pour acheter un tracteur pour produire plus carotte par exemple. Pour savoir si l’investissement est bon, on regarde le rendement après quelques années. Le calcul est relativement simple, l’équation est Revenu – Dépense = Gain / Perte. Dans notre exemple, si l’argent sauvé en employant moins d’employé est supérieur aux intérêts du prêt du tracteur, on peut dire que c’est bon investissement. Donc, c’est une bonne dette.

Est-ce que le gouvernement emprunte dans le but d’augmenter ses rendements? Non. Et il est là le problème. On compare la dette à l’achat d’une maison. Dans la tête de population, ça fait du sens. Une maison est un achat nécessaire. Je suis désolé, mais une maison est un luxe. On peut vivre dans un condo ou louer un logement. Je sais que c’est mieux une maison, pas besoin de me convaincre, mais ce n’est pas obligatoire d’avoir une maison pour avoir une famille. Dans le cas ou il serait obligatoire d’avoir une maison pour famille trop nombreuse par exemple, on peut acheter une maison à un million au lieu d’en acheter une à 250 000. Il n’y a pas de lien entre bonne gestion et la dette.

Même dans le cas ou l’achat de la dites maison est acheté à un prix raisonnable dans notre cas 250 000, ça ne veut pas nécessairement dire qu’on doit s’endetter de 250 000. Le but du gouvernement est d’offrir des services à la population. Dans cette optique, ça signifie qu’on vit au-dessus de nos moyens. On peut monter les revenus pour payer la maison. Cette solution est impopulaire, car le gouvernement à trop fait de gaffe de gestion de projet. On peut regarder les autres services pour savoir s’ils sont réellement nécessaires. C’est une solution est peu populaire dans la fonction publique, car ça veut dire couper des postes. La meilleur solution politique est de faire un déficit et par ricochet faire payer les générations futures pour nous payer du luxe aujourd’hui.

Le gouvernement ne devrait jamais faire de déficit, car son but n’est pas de faire de l’argent, mais plutôt donner des services à la population. Le rôle de la population est d’accepté ce fait et payer le gouvernement correctement pour qu’il puisse donner les services qu’on lui demande.

Comments are closed.

Un homme libre sur le plateau is Stephen Fry proof thanks to caching by WP Super Cache