La crédibilité de la SGF à Davos

January 29, 2009

Il est toujours bien de voir un organisme se battre contre le protectionnisme. Pierre Shedleur, le PDG de la SGF ( Société Général de Financement ) se rend au Forum économique mondial de Davos pour y plaider le libre-marché. C’est une bonne nouvelle, le seul problème est qu’il manque cruellement de crédibilité. La SGF est un organisme favorisant le protectionnisme québécois. Elle a investi d’énorme somme d’argent dans des secteurs très fortement subventionné comme la forêt, l’agroalimentaire et les mines. Elle défendra le protectionnisme québécois en demandant aux autres de ne pas le faire. C’est quand même l’avantage de la SGF que d’avoir accès aux réseaux gouvernementaux…

La tentation est grande pour les pays comme les États-Unis et la Chine de protéger leur marché. C’est bon pour leur popularité en termes de vote mais mauvais pour l’économie. Le gouvernement Harper a déjà succombé avec son dernier budget en donnant énormément de subventions. Il faut donc prier pour que les autres pays soient un peu plus lucides dans notre intérêt.


Comments are closed.

Un homme libre sur le plateau is Stephen Fry proof thanks to caching by WP Super Cache