Le gouvernement canadien doit aider les travailleurs, mais pas avec des subventions

January 26, 2009

Il est illusoire de croire que le gouvernement peut sauver des compagnies à coup de subvention.  Ici, on ne parle pas d’investir, mais de prendre l’argent des contribuables pour maintenir des industries en vie. C’est le cas de l’industrie forestière, si les Etats-Unis achètent moins de bois et/ou de produits dérivés, le prix baisse et nos industries sont moins rentables. 

Le rôle du gouvernement est de former et re-localiser la main-d’oeuvre vers un autre domaine d’activité. L’assurance chômage a été créée dans ce but, justement quand il y a une crise. Ce programme amortit le choc pour les employés. Si on défend les employés seulement, les syndicats ont raison de vouloir de l’argent des gouvernements.  Mais quand on parle de défendre la population, on doit accepter le concept d’égalité des chances. Favoriser une industrie plutôt qu’une autre brise le concept même d’égalité. Chaque industrie voudra réclamer sa part et on risque de se retrouver dans une guerre de lobbyisme.

Défaire le gouvernement en pensant à ses électeurs au lieu de penser à toute la population serait irresponsable comme le demande le Syndicat canadien des communications, de l’énergie et du papier ( SCEP ).

Comments are closed.

Un homme libre sur le plateau is Stephen Fry proof thanks to caching by WP Super Cache