Les ommissions de François Saillant

January 13, 2009

François Saillant candidat de Québec Solidaire 2008 dans Rosemont et Coordonateur du FRAPRU

François Saillant

Dans l’article du métro écrit par Jennifer Guthrie au sujet du dossier noir du FRAPRU, plusieurs phrase diffère du communiquer de presse et donne un sens dramatique à la nouvelle.

Dans le texte de Guthrie, elle parle d’une entrevue avec François Saillant.  Ce qui veut dire que Saillant a mentionné à Guthrie les informations écrit dans l’article.  On mentionne dans l’article : 

Selon les données colligées par le FRAPRU, les locataires qui doivent débourser plus de 30 % de leurs revenus pour payer leur loyer sont de plus en plus nombreux, particulièrement à Montréal. À l’opposé, le nombre de locataires qui doivent utiliser plus de 50 % de leur salaire pour défrayer les coûts de leur loyer a diminué, mais il ne s’agit que d’une «légère contraction», selon M. Saillant. «La réalité des locataires a beaucoup changé, a-t-il rappelé. Aujour d’hui, près de la moitié des locataires vivent seuls. Plusieurs d’entre eux doivent débourser plus de 50 % de leurs revenus pour se loger puisque les entrées d’argent sont moins importantes, et le prix des logements, toujours plus élevé.»

C’est vrai que le nombre de personne qui paie 30% de leur revenu pour leur loyer a augmenté, mais de combien?  En 2001, il y en avait 445 220 et en 2006, il en avait 448 835.  On parle de 3 615 de plus ou 0,81% d’augmentation.  Je dirais pas mal plus que le nombre de locataire est demeuré sensiblement le même.

Pour les 50% et plus, il mentionne que c’est une “légère contraction”.  Vraiment?  En 2001, il y en avait 218 490 et en 2006, il y en avait 203 085.  On parle d’une diminution de 15 405 ou 7,05%.  C’est la première fois depuis qu’on compile ses statistiques, donc depuis 1981, qu’il y a une baisse.  On devrait se réjouir.  Malheureusement, François Saillant n’aime pas les bonnes nouvellles.  Comble d’ironie, les libéraux de Jean Charest était au pouvoir pendant 3 des 5 années du rescensement.

François Saillant noircit volontaire le tableau pour avoir une cause.  S’il n’a plus de cause, il ne pourra plus manifester.  D’ailleurs, ils préparent déjà les prochaines manifestations…  Après tout, c’est leur job.

Comments are closed.

Un homme libre sur le plateau is Stephen Fry proof thanks to caching by WP Super Cache